Politique

Election 2018: Akéré Muna pour un retrait de la CAN 2019 au Cameroun

Le candidat à la présidentielle du 07 octobre se propose; s’il est élu, d’adresser une correspondance au président de la Confédération africaine de football (CAF déclarant l’incapacité du Cameroun à organiser cette compétition. Candidat du Front populaire pour le développement (FPD) à l’élection présidentielle du 7 octobre 2018, Akere Muna, entre autres propositions contenues dans son programme de société, figure un étonnant répertoire de réformes sportives. Au coeur de ses préoccupations, l’organisation de la Coupe d’Afrique des nations 2019. Akere Muna jette «un regard sur l’évolution des travaux» attenant à cette échéance sportive. Doit-on être surpris si le Cameroun n’organisait pas la Can en 2019 ? «C’est typique dans notre gestion. Nous nous focali...

Election 2018: Elecam veut tenir ‘le pari d’un scrutin réussi’

Elections Cameroon (ELECAM), l’organe chargé de la gestion et de l’organisation du processus électoral et référendaire, « tiendra le pari d’un scrutin réussi » à l’occasion de l’élection présidentielle du 7 octobre prochain a déclaré, dimanche à Douala, le président du conseil électoral Enow Abrams Egbé. Malgré l’insécurité dans les régions anglophones du Nord-Ouest et Sud-Ouest avec des milliers de déplacés dus aux revendications sécessionnistes, « l’élection présidentielle se tiendra sans anicroche», a assuré Enow Abrams Egbe. Il a ajouté :«à deux semaines du scrutin, le niveau de préparatifs rapporté par la direction générale et à l’issue de nos descentes est d’autant plus rassurante qu’il ne serait pas superflue d’affirmer aujourd’hui avec force qu’Elections Cameroon tiendra n’en point...

Douala: Mama Fouda annonce la construction d’un centre des urgences

Après l’érection et la mise en service d’un Centre des urgences à Yaoundé, le gouvernement songe à construire un autre à Douala. Le ministre de la santé publique, André Mama Fouda a dévoilé cette intention au cours de l’interview qu’il a accordé à la CRTV-Télé le 20 septembre 2018. « Nous réfléchissons aujourd’hui et, nous avons eu également l’accord du chef de l’Etat, que très rapidement, dans une grande ville comme Douala, nous puissions également construire un autre centre d’urgences qui prend en charge les urgences vitales. Mais je voudrais vous dire que c’est un grand investissement non seulement au départ, mais également au fonctionnement. Parce qu’il faut effectivement prendre sans condition tous ceux qui arrivent. Mais malheureusement le taux de recouvrement se situe dans l’ordre d...

Etoudi 2018: les alliés de Paul Biya prennent d’assaut la Lékié

Le meeting de lancement de la campagne présidentielle samedi dernier de Monatélé a connu la participation des partis alliés au RDPC, à savoir le Parti de l’Alliance Libérale (PAL) et l’Union Nationale pour la Démocratie et le Progrès (UNDP). La campagne électorale du RDPC dans la Lekié a été lancée selon les directives édictés par la hiérarchie du parti. « La section RDPC Lekié Ouest I demeure mobilisée pour garantir une victoire éclatante et sans appel au président candidat Paul Biya le 07 octobre 2018 ».C’est le message fédérateur qui trônait derrière la tribune officielle, au cours du lancement de la campagne présidentielle pour le compte du Rassemblement Démocratique du Peuple Camerounais à Monatélé. Cette cérémonie qui était organisée sous la houlette du président de la commission com...

Etoudi 2018: les nouvelles menaces des leaders sécessionnistes

Le nouveau président de l’Etat fantôme de l’Amazonie s’est prononcé sur l’intensification de la crise anglophone à l’approche des élections. Pour lui, l’idée derrière ces attaques, serait de mettre en déroute les élections presidentielles du 7 octobre prochain. « Nous allons résister à toute tentative de nous forcer à participer à une élection qui n’a pas de sens. Nous allons seulement attendre de voir comment ils vont faire ça. Eux, ils sont pour le fédéralisme, nous ne sommes pas pour le fédéralisme. Le fédéralisme veut dire : nous voulons continuer à rester dans l’illégalité, dans la discrimination. Nous ne pouvons pas être en accord avec ces gens. Ils n’écoutent pas la population, ils ne nous représentent pas. Ils sont peut-être le problème que nous avons maintenant dans notre projet p...

Conférence anglophone: Achille Mbembe se lâche (encore) sur Paul Biya

Parmi les langues qui se délient pour fustiger le mode gestion de la crise dans les régions du Nord-Ouest et du Sud-ouest, figure le célèbre historien Achille Mbembe. Il vient donc une fois de plus de publier une diatribe contre la gestion de la crise par le régime de Yaoundé. L’intellectuel camerounais salue au passage la « conférence anglophone » instituée par le Cardinal Tumi et d’autres leaders religieux. Retrouvez ci-dessous l’intégralité de la publication d’Achille Mbembe: Il se pourrait qu’il n’y ait pas – ou plus – un seul « Juste » au Cameroun. Mais de la multitude d’hommes faillibles que compte ce pays, le Cardinal. Christian TUMI reste l’une des figures sinon les plus respectées, du moins celles dont le passif est le moins accablant. Avec d’autres leaders religieux et laïcs, il ...

Sérail: les yeux doux de l’Eglise catholique à Paul Biya

La célébration a été organisée samedi dernier à Ossoebemva par Gabriel Tsimi Nkouli, secrétaire général de la grande famille Etoudi-Yetotan. Ambiance austère et propice au recueillement, à Ossoebemva, petit village au cœur du département du Nyong et So’o, région du Centre samedi dernier, à l’occasion d’une messe solennelle pour le président de la République, Paul Biya. Autour de Jean Marie Claude Zingui, chargé de mission au Cabinet civil de la présidence de la République, le sous-préfet de Ngomedzap, Simplice Henri Kengne, de nombreuses autorités administratives, politiques et traditionnelles et une population bien mobilisée pour la circonstance. Avec pour célébrant, Mgr Roger Pirene, archevêque émérite de Bertoua. Pour Gabriel Tsimi Nkouli, il s’agit en ces temps difficiles que traverse ...

Ambazonie: le Nigéria accuse des soldats camerounais de trafic d’armes

Le gouverneur de l’État nigérian de Cross River, Ben Ayade, a déclaré que la crise dans les régions du nord-ouest et du sud-ouest du pays voisin, le Nigéria, menace la sécurité intérieure de son pays, car les deux parties à la guerre ont fait passer des armes en contrebande à travers son État. S’exprimant lors d’une réunion de sécurité le week-end dernier, le gouverneur Ayade a accusé les combattants séparatistes d’Ambazonia et le gouvernement du Cameroun de contrebande de marchandises et d’armes par 27 itinéraires illégaux vers le Nigeria. « Permettez-moi de porter à la connaissance des Nigérians de Cross River et même des Nigérians que 80 % des problèmes de sécurité auxquels nous sommes confrontés sont le résultat de la guerre juste à nos frontières » indiqu...

Ambazonie: Titus Edzoa fait des propositions et interpelle Paul Biya

L’ancien conseiller spécial de Paul Biya a en effet expliqué le 17 juillet dernier au cours d’un entretien accordé à la chaine de télévision privée Canal 2 international que : « Le problème qu’on a dans les régions anglophones n’est pas un problème de bilinguisme. Ce serait avoir la myopie des choses.» Le natif de Bonabéri – Douala a ajouté : « A mon avis, c’est un problème que je peux articuler en trois aspects : l’aspect culturel, l’aspect historico-juridique et l’aspect socio-politique.» Une crise qu’il qualifie par ailleurs de « grave », de « sécession de faite » ou encore de « guerre civile ». LIRE AUSSI: Présentielle: Jeuneafrique révèle les trois obsessions de Paul Biya L’ancien Secrétaire général à la Présidence de la république a lancé une pique à l’endroit du gouvernement e...

‘J’ai déjoué une tentative d’assassinat contre Paul Biya’

Jean De Dieu Momo qui continu de faire le buzz sur la toile pour avoir manifesté son soutien à Paul Biya était face à Cyrille Bochico sur radio Balafon dans le cadre de « Sacré matin » de ce lundi 23 juillet 2018. Ce personnage controversé et challenger malheureux de Paul Biya en 2011, a aujourd’hui retourné sa veste et appartient désormais au collectif de 20 partis politiques d’opposition ayant choisi de soutenir le candidat du RDPC Interrogé sur la question sur radio Balafon, l’avocat international a ouvertement soutenu avoir déjoué une tentative d’assassinat du président Biya, raison pour laquelle il a décidé de lui apporter son soutien. « Il y a le camp de ceux qui veulent le départ de Paul Biya à tous prix et à tous les prix y compris avec les armes et je n’aimerai pas que mon nom soi...

Tensions entre ‘le super ministre’ Motaze et le PM: Jeune Afrique déballe tout!

Très discret et complètement effacé de la lutte de pouvoir qui se joue à Etoudi, le Premier Ministre Philemon Yang suscite, pourtant, l’attention de plusieurs médias internationaux comme le magazine panafricain Jeune Afrique. Dans sa parution No 3000 publiée le 8 juillet dernier, le journal dresse le portrait de l’homme qui, depuis 2009 a su garder la confiance de Paul Biya en se tenant loin des conflits au sein du sérail. Extrait… Il ne fait d’ombre à personne, et c’est sans doute le secret de sa longévité. Premier ministre depuis neuf ans, il sait évoluer en eau trouble. Portrait d’un homme qui a fait de la discrétion une technique de survie. Etait-ce un mauvais présage ? En ce 20 mai, alors que Paul Biya ouvre les portes du palais présidentiel d’Etoudi à l’occasion de la fête nationale,...

Présidentielle: un militant du RDPC promet de battre Biya au primaire

A trois mois du scrutin présidentiel et après la convocation du corps électoral par le président Biya, Saint Eloi Bidoung apparait encore sous le feu des projecteurs. Le militant et cadre du parti au pouvoir le RDPC se montre plus que déterminer à battre le président Biya au primaire du RDPC Le 1er adjoint au maire de la commune de Yaoundé VI qui, quelques temps encore fustigeait et trouvait « peu sincère » les appels à la candidature de Paul Biya pour le scrutin présidentiel d’octobre prochain était ce mardi face à Cyrille Bochico sur le plateau de « Sacré Matin » sur radio Balafon. Saint Eloi Bidoung indique ouvertement que Paul Biya 85 ans n’est plus capable de présider aux destinées d’un pays comme le Cameroun. L’homme politique dont le franc-parler ne souffre d’aucune contestation dit...

Lost Password

Register

Pin It on Pinterest

Hey there!

or

Sign in

Forgot password?
Close
of

Processing files…