Partager ce Post

News / Société & Santé

[Urgent]: le domicile du fils de Paul Biya pris d’assaut par la police

[Urgent]: le domicile du fils de Paul Biya pris d’assaut par la police

La résidence de Gorges Gilbert Baongla, l’homme qui se réclame fils biologique de Paul Biya a été pris d’assaut par les forces de l’ordre ce mercredi matin au quartier Bastos à Yaoundé.

D’après des informations parvenues à la rédaction de Camerooweb, le domicile du « fils du président » serait actuellement encerclé par une vingtaine de policiers à bord de 4 pick-up.

Les raisons de ce déploiement restent pour l’heure inconnues. Le dimanche dernier, Gorges Gilbert Boangla avait participé à l’émission « L’ARÈNE » sur Canal 2 International où il a fait des déclarations jugées « choquantes » par une bonne partie de l’opinion camerounaise.

Selon plusieurs indiscrétions, l’homme qui n’a de cesse de réaffirmer sa filiation avec le Chef de l’État camerounais aurait également des ennuis avec la justice. Il serait en effet accusé par le propriétaire de sa villa de résidence de n’avoir pas honoré le paiement de son loyer depuis 2014.

Qui est vraiment Gorges Gilbert Boangla ?

Même si ses apparitions médiatiques sont de plus en plus récurrentes ces derniers temps, plusieurs aspects du personnage demeurent un véritable mystère pour la majorité des Camerounais.

Qui est vraiment Georges Gilbert Baongla ? Que sait-on réellement de son passé ? Camerouweb vous propose 13 secrets jusque-là peu connus du « fils aîné de Paul Biya ».

1. Goût avéré pour le luxe
Son goût pour le luxe, Georges Gilbert Baongla ne le cache pas ! Même s’il évoque ses origines modestes à longueur d’interviews, l’homme n’a jamais raté l’occasion d’exhiber son enfance dans l’opulence et à l’abri de tout besoin.

« Je n’ai jamais payé le prix de la famine, je suis né avec une cuillère en or dans la bouche » confiera-t-il à cet effet, lors d’une de ses nombreuses interviews qu’il accorde aux journalistes dans sa coquette villa du quartier Bastos à Yaoundé. Et comme pour l’afficher à qui voulait le voir, le « fils du président » n’hésite pas à faire ses apparitions publiques à bord de ses nombreuses voitures de luxe. L’une de ses récentes acquisitions, la Range Rover SUV. Le prix, 93 000 dollars américains, soit environ 50 millions de F CFA. En témoignent également ses montres à 30 millions de F CFA qu’il n’hésite pas à exhiber les plateaux de télévision.

2. Goût pour les femmes

Quatre épouses et sept enfants ! L’homme qui avoue avoir un penchant particulier pour les jeux de séduction a déjà « deux femmes blanches et deux femmes noires avec une cinquième noce en préparation ». « Je suis le seul Camerounais qui peut se permettre cela parce qu’une femme, ça s’entretient !», confiera-t-il.

3. Armada de gardes du corps

Alors que son paternel président ne confie sa sécurité rapprochée qu’à une dizaine d’hommes, le fils de Paul Biya se déplace avec, au bas mot, 18 gardes du corps. Il compte même renforcer son armada de gardes du corps avec le dernier remaniement ministériel parce que le limogeage de certains ministres mettrait sa vie en danger.

4. Trafiquant d’armes

C’est en tout cas ce qu’a révélé l’intéressé lui-même au cours de l’une de ses récentes envolées médiatiques. Le fils du président indique être le Président du Conseil d’Administration de l’ADS, une entreprise qui est fournisseur d’armes, dont les revenues lui permettent d’avoir un train de vie de « Pacha ».

5. Rêve d’Etoudi

C’est d’ailleurs pour voir se réaliser ce rêve qu’il a créé le Parti des Républicains « avec la bénédiction de Papa ». Celui qui ne voit pas sa carrière politique en dehors du palais d’Etoudi dit n’attendre que « l’autorisation » de Paul Biya pour se présenter à une élection présidentielle pour conquérir le poste de son père.

6. François Hollande parmi ses amis les plus intimes

Et pour se hisser jusqu’au sommet de l’État, Georges Gilbert Baongla veut bien compter sur son carnet d’adresses assez fourni au niveau international. Le fils du président compte, en effet, parmi ses « amis les plus intimes » l’ancien président français François Hollande avec qui il dit partager l’école politique « du socialisme ».

7. Le protégé de Paul Biya

Même si sa filiation avec Paul Biya reste floue, Georges Gilbert Baongla serait le protégé de son père. Paul Biya lui aurait même évité des ennuis à plusieurs reprises en s’opposant catégoriquement aux détracteurs du fils du président. « Il joue son rôle de père » conclura celui qui n’a jamais cessé de rejeter la filiation biologique de Franck Biya avec le président de la République.

8. Paul Biya, son premier conseiller politique

Son lien avec Paul Biya va au-delà de la simple protection paternelle. Paul Biya serait le premier conseiller politique du président du Parti des Républicains qui dit s’être éloigné du RDPC à cause des « prédateurs qui rôdent autour de Papa ».

9. Gilbert Baongla a failli prendre la place de Tchiroma

Être membre de l’exécutif de Paul Biya ne figure pas parmi ses ambitions. Georges Gilbert Baongla a, en effet, rejeté à plusieurs reprises des propositions de portefeuilles ministériels notamment celui de la communication détenue actuellement par Issa Tchiroma contre qui le fils du président ne cache pas son aversion.

10. Le bourreau des ministres

En dehors du ministre Issa Tchiroma, dont il n’a de cesse de prédire la chute imminente, ce sont tous les « ministres prédateurs » du régime de son père que Gilbert Baongla a en horreur. L’homme indique d’ailleurs avoir été à la chute de plusieurs d’entre eux. Une bonne dizaine au total. Parmi eux, l’ancien Premier ministre Inoni Ephraïm ou encore l’ancien ministre de l’Administration territoriale Marafa Hamidou.

11. Patron de presse et Globe-trotter

Avant sa reconversion dans le compostage et les hydrocarbures puis plus tard la vente d’armes, le fils aîné du président a bien connu le monde de la presse pour avoir été pendant plusieurs années PDG du groupe de presse « Le démenti ». Véritable Globe-trotter, l’homme indique avoir parcouru près de 400 pays dans le monde.

12. Trois fois doctorants

Pour sortir de l’ombre de son père président, le frère aîné de Brenda et Junior Biya dit avoir misé sur les études, payées en totalité par Paul Biya « dans les plus grandes universités en Europe ». Il est titulaire de trois doctorats en option politique, en option sociologie et en option communication.

13. Sa plus grande qualité, la discrétion

C’est d’ailleurs pour cela qu’il indique avoir mis assez de temps avant d’exposer au grand jour sa filiation avec Paul Barthélemy Biya’a bi Mvondo, le président de la République du Cameroun.

Source: https://www.cameroonweb.com/CameroonHomePage/NewsArchive/Urgent-le-domicile-du-fils-de-Paul-Biya-pris-d-assaut-par-la-police-435105

Partager ce Post

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Lost Password

Register

Pin It on Pinterest

Share This

Hey there!

or

Sign in

Forgot password?
Close
of

Processing files…